> Lois anti-piratage SOPA : sous pression, le Sénat Américain ajourne la décision

    Publié le 22-01-2012 à 14h26

    Par Luciana Ferreira

    Lois anti-piratage SOPA : sous pression, le Sénat Américain ajourne la décision
    Rubrique : Actu Média
    3 Commentaire(s)
    Réagissez !

    Sous la pression de nombreux sites, d'associations diverses et des géants du web comme Google et Wikipedia qui protestent contre les lois anti-piratage (en phase d'examen par les « sages » américains), le Sénat a décidé d'ajourner le vote des lois SOPA et PIPA.

    Vendredi dernier, Harry Reid, le chef de la majorité démocrate du Sénat, a déclaré que « à la lumière des événements récents, j'ai décidé de reporter le vote de mardisur le PIPA » ("Protect Intellectual Property Act"). Il a encore souligné que « la contrefaçon et la piraterie coûtent à l'économie américaine des milliards de dollars et des milliers d'emplois chaque année ». Il serait donc au Congrès de trouver une solution à ce problème.

    Encore selon M. Reid c'est important de réussir à « trouver un équilibre entre protéger la propriété intellectuelle et maintenir l'ouverture et l'innovation sur Internet ». Il affirme croire qu'un « compromis » peut être obtenu « dans les prochaines semaines ».

    En ce qui concerne le SOPA, Lamar Smith, le président de la commission judiciaire de la Chambre des représentants (et auteur du projet de loi), a déclaré « reporter tout examen du projet de loi jusqu'à ce qu'un consensus plus large sur une solution se dégage ».

    Il apparaît donc que toutes les manifestations protestant contre ces projets de loi viennent de réussir à motiver la discussion et à éviter une décision trop rigoureuse et stricte dans le traitement de la piraterie. Wikipedia a organisé une journée de grève pour « motiver la prise de conscience ». Google a masqué son logo en signe de protestation et a mis en place une pétition contre PIPA et SOPA. Vendredi dernier, la direction a affirmé avoir collecté 7 millions de signatures. Mark Zuckerberg a posté sur sa page Facebook les raisons de son opposition.

    Les associations qui sont contre le « contrôle » gouvernemental du web se sont organisées et on mis en place le « jour de la censure », 'American Censorhip Day'. Ils incitent les particuliers à s'opposer au projet en contactant leur représentant politique.

    Même la Maison Blanche a demandé une réflexion approfondie, de façon à concilier correctement, les droits d'auteurs et la liberté d'internet. Selon eux, « l’imposante tâche visant à protéger la propriété intellectuelle ne doit pas menacer l’Internet ouvert et innovant »...

    C'est encore tôt pour vanter la victoire, mais c'est indéniable que ces projets de loi semblent de plus en plus compromis. Même si le Gouvernement Américain peut compter sur un allié non négligeable: l'industrie cinématographique de Hollywood...

    Qui aura finalement plus de poids sur la décision du Congrès? Les géants du web et leur internet libre et ouverte à tous ou les producteurs hollywoodiens qui défendent les droits d'auteurs et la protection des oeuvres?

    Affaire à suivre...


    Mots clés : Piratage

    Par Luciana Ferreira Réagissez ! 3 Commentaire(s)

    A LIRE AUSSI :

      Actu Média - le 22-01-2012 à 21h38

      > Megaupload: La Justice attaque et les Pirates contre-attaquent – Qui va gagner?

      Cette semaine, une opération mise au point par la Justice Américaine et le FBI, a procédé à la fermeture des sites Megaupload et Megavideo et à l'arrestation de plusieurs de leurs dirigeants. En répons...

      Actu Média - le 18-01-2012 à 17h09

      > Wikipedia en grève pour protester contre le SOPA

      « Imaginez un monde sans la connaissance gratuite. Pendant plus d'une décennie, nous avons passé des millions d'heures construisant la plus grande encyclopédie de l'histoire de l'humanité. Maintenant, le Congr&e...

      Actu Média - le 16-12-2011 à 10h11

      > Wikipedia en Grève ?

      Jimmy Wales, un des fondateurs de Wikipedia, a décidé de protester contre le nouveau projet de loi anti-piratage américain. Il menace alors de fermer temporairement la version anglophone du fameux site participatif. Le SOPA (Sto...

    Partager cette news :

 

    > On avait peur...

      De slad le 22-01-2012 à 20h24
      et oui,on avait peur de l'URSS; et au final, c'est le pays défenseur des libertés dont nous avons le plus à craindre! Ironie ?

    > hooonte

      De Charles-Henry le 22-01-2012 à 17h45
      C'est ridicule, honteux, scandaleux !!! J'ai lu pratiquement tous les commentaires précédents et je me joins à vos exclamations ! Tout d'abord, je ne comprends pas comment et pourquoi un pays se donnerait-t-il le droit d'interdire au monde entier l’accès aux sites Streaming !! Je conçois bien que les artistes souhaitent sans doute un peu plus d'achat de CD ou de DVD, mais l'achat d'un DVD coûte environ 20 euros. Il faut une fortune pour pouvoir se payer tous les DVD de films que l'on a envie de voir ! De plus, ce n'est pas parce que ces sites existent que les salles de cinéma sont désertes ou que les concerts ne soient pas plein à craquer !! J'espère que d'autres sites vont prendre le relais parce que cette satanée loi américaine empêche à énormément de personnes de pouvoir se cultiver par des films cultes, des personnes qui n'ont pas forcément d'argent pour acheter des DVD! Il ne manquerait plus que l'on bloque les sites tels que YouTube ou Dailymotion pour les mêmes raisons que l'on a fait fermé les sites Streaming ! J'ajouterai également, si on prend exemple sur les films l'affiche: "J Edgar" de Clint Eastwood, avec Léonardo di Caprio, "Cheval de guerre" de Steven Spielberg,"Mission Impossible 4" avec Tom Cruise. Tous ces films sont géniaux mais peu de personnes peuvent se permettre de partir trois fois au cinéma en l'espace de deux semaines-un mois ! De même pour tous les séries américaines, telles que Grey's Anatomy, Pretty Little Liars, Gossip Girl, The lying Game, Dr House, Vampire Diaries....... pouvoir suivre ces séries quasiment en même temps que les américains était chose aisée ! Maintenant, je me demande comment suivre, parce que à la télévision, il mette des saisons passées, à des heures épouvantables, et il mette en VF, pour les personnes qui désirent apprendre l'anglais en voyant les épisodes en VO ou VOSTFR c'est assez agaçant! Les Américains ne peuvent pas arrêter le progrès, il y aura sans doute d'autre alternative gardons espoir !!!!! :p Bon, pour les personnes qui partagent mon point de vue, commentez! Il faut montrer aux américains que se ne sont pas les rois du monde. Nous pouvons accéder à nimporte quel site, à nimporte quel moment et nimporte où, cela s'appelle la LIBERTE! Chose que nos amis d'Amérique semblent avoir oublier la notion !

    > ACTA

      De Julie le 22-01-2012 à 15h52
      Bonjour, j'ai encore plus peur d'ACTA que de PIPA et SOPA.