> « Mouvement du 19 mars »: Contre le gèle de 6% des crédits de la culture

    Mis à jour le 18-03-2012 à 09h38 | publié le 17-03-2012 à 10h32

    Par Luciana Ferreira

    « Mouvement du 19 mars »: Contre le gèle de 6% des crédits de la cultureRubrique : Intermittents
    0 Commentaire(s)
    Réagissez !

    Il y a quelques mois, le Ministère de la Culture avait décidé de geler 6% des crédits de la culture. Les syndicats ont donc décidé d'organiser un grand rassemblement le lundi 19 mars, au Théâtre du Rond-Point, à Paris, pour demander le dégel de tous les crédits de la culture pour l'année 2012.

    6% des crédits de la culture ont été gelés « par précaution ». D'après undélégué du Syndeac, « cela concerne, au niveau national 50 millions pour la création, et 20 millions pour l'action culturelle sans qu'on sache comment ces sommes seront déclinées localement. Si l'on y ajoute des crédits en baisse de 750 000 euros à la Région, et des coupes ici ou là dans les budgets des communes, cela devient franchement inquiétant, même si on connaît le contexte de crise. »

    Normalement le Président annonce le dégel des crédits lors des voeux à la culture. Cette année il ne l'a pas fait. La crise oblige?

    Le Président du Syndeac s'est confié au journal « le Monde » à ce sujet. Il affirme avoir participé à un déjeuner à l'Elysée: « C'était le 14 novembre 2011. Il y avait des professionnels de la culture. En réponse à ma question sur le dégel, Nicolas Sarkozy avait lancé : "Je l'ai toujours fait et je le ferai" »... Malgré la promesse, pour l'instant, la situation reste bloquée.

    Les syndicats ont donc décidé d'agir. Le 24 février, des manifestations ont déjà été organisées devant les Dracs (Directions régionales des affaires culturelles) des principales villes du pays.

    Interviewé par l'Express, Christophe Marquis, délégué du Syndeac en Picardie et directeur du Centre de développement chorégraphique (CDC) Picardie, a souligné que « le maintien du gel non seulement serait dramatique pour les directeurs de festivals, de théâtres, mais aussi indirectement pour les compagnies, les artistes, les créateurs, déjà touchés par la remise en cause du statut des intermittents ».

    Cette semaine, un nouvel appel est lancé: Un Grand Rassemblement est prévue lundi, 19 mars, à 19H, au Théâtre du Rond-Point, à Paris. Les syndicats ( dont la CGT-Spectacle, le Syndeac, le Cipac (Fédération des professionnels de l'art contemporain), le Profedim (Syndicat professionnel des producteurs, festivals, ensembles, diffuseurs indépendants de Musique), et le SNSP (Syndicat national des scènes publiques), prévoyaient encore présenter une pétition que sera mise en ligne et, par la suite, envoyée aux principaux candidats à la Présidentielle 2012 pour qu'ils prennent position sur le sujet.

    Les syndicats et les organisations professionnelles demandent aux autorités: le « dégel de tous les crédits de la culture pour l'année 2012 », une « loi d'orientation », un « protocole de décentralisation » et « une loi de de programmation pour la création ». En outre, ils « exigent un plan de développement pour la création dans le domaine des arts de la scène et des arts plastiques ».


    Mots clés : Culture, Budget, Manifestation

    Par Luciana Ferreira Réagissez ! 0 Commentaire(s)

    A LIRE AUSSI :

    ON EN PARLE AUSSI ICI :

    Partager cette news :

 


    Soyez le premier à donner votre avis !