> Audiovisuel Public: France Télévisions légèrement excédentaire en 2011

    Publié le 31-05-2012 à 19h03

    Par Luciana Ferreira

    Audiovisuel Public: France Télévisions légèrement excédentaire en 2011Rubrique : Actu Économique
    0 Commentaire(s)
    Réagissez !

    Dans un communiqué du 30 mai, France Télévisions vient d'informer que le Conseil d’administration, sous la Présidence de Rémy Pflimlin, a approuvé à l’unanimité les comptes 2011 du groupe.

    « Le résultat net consolidé du groupe ressort en léger excédent (5,9 millions d’euros après impôts), malgré une diminution de la dotation publique en cours d’exercice », informe le communiqué. 

    Ainsi, « les recettes publicitaires atteignent 423,7 M€, en amélioration par rapport aux 410 M€ prévus initialement mais en retrait par rapport aux 441 M€ de 2010 ».

    Le rapport souligne encore que « le coût des programmes a dans son ensemble progressé de 2,7 %. Les engagements en faveur de la création audiovisuelle atteignent quant à eux un niveau record de 416 M€, contre 392 en 2010 et 382 en 2009 ; et de 63 M€ s’agissant du cinéma ».

    Sur l'exercice 2012, la Direction du groupe précise que « face à un retard de ses recettes publicitaires d'une trentaine de millions d'euros, liées à la conjoncture et à l'attentisme des annonceurs en période électorale, des mesures d'ajustements ont été mises en place pour préserver l'équilibre des comptes ». 

    Toutefois, malgré le léger excédent constaté pour l'année 2011, les finances du groupe restent tendues. La diminution de la subvention publique versée à France Télévisions, ainsi que la suppression de la publicité après 20H représentent un importante manque à gagner.

    La diversification des moyens de financement de l'audiovisuel public est donc une question épineuse, à laquelle le gouvernement devra trouver une solution.

    Invitée du Buzz Média Orange-Le Figaro, Aurélie Filippetti avait pointé quelques solutions possibles, comme la taxation des géants d'internet tel que Google ou Amazon, par le biais « d'outils fiscaux comme l'établissement virtuel stable », ou encore la création d'une demi-redevance appliquée aux résidences secondaires.

    Une autre possibilité serait le retour de la pub sur les chaînes publiques après 20H. Pour l'instant le gouvernement ne semble pas convaincu, mais à l'avenir, il peut être obligé d'y penser pour des questions budgétaires...


    Mots clés : France Télévisions, Audiovisuel, Rémy Pflimlin, Aurélie Filippetti

    Par Luciana Ferreira Réagissez ! 0 Commentaire(s)

    ON EN PARLE AUSSI ICI :

    Partager cette news :

 


    Soyez le premier à donner votre avis !