> Rencontres Radio 2.0

    Publié le 02-11-2011 à 13h22

    Rencontres Radio 2.0Rubrique : Actu Radio
    0 Commentaire(s)
    Réagissez !

    La première édition des « Rencontres Radio 2.0 » a eu lieu à Paris, le 19 octobre dernier. Cet événement a regroupé les principaux professionnels du secteur autour de deux thèmes clés: l'innovation et la monétisation de la radio en ligne.

    L'agence Moustic a créé une webradio spécialement pour l'événement et a diffusé les rencontres en direct. L'écoute était donc possible, en streaming, sur la page Facebook des Rencontres. Bientôt, les interventions seront aussi disponibles en podcast.

    Cette rencontre a permis aux professionnels présents (éditeurs, régies, agences médias, plateformes de streaming, etc) de débattre sur l'avenir de la radio. Le bilan est plutôt positif: des études constatent que la radio fait toujours partie de la vie des français. Selon une estimation de Médiamétrie, « l'audience des sites web de la radio 2.0 concerne en France plus de 14 millions de visiteurs uniques par mois, soit 1 internaute sur 3 ».Cela démontre l'énorme potentiel existant pour les investissements publicitaires dans le secteur. Pourtant, ce potentiel de « monétisation » de la radio en ligne est encore pratiquement inexploité en France.

    Par contre, la façon d'écouter la radio a beaucoup changé. Aujourd'hui, l'avenir de la radio passe par les webradios, les smart-radios, ainsi que par une participation active du public, notamment dans le choix du contenu et dans le partage des informations.

    Selon RadioActu (qui a soutenu ces Rencontres): « L'évolution de la radio sur Internet a permis d'établir un nouveau rapport avec le public et d'accompagner de nouvelles habitudes de consommation avec l'apparition de l'image et des métadonnées, l'interactivité, la multiplication des contenus et des supports, la délinéarisation, la création de programmes thématiques, la personnalisation de l'écoute, le partage ou encore la mobilité, qui représentent autant d'opportunités pour développer de nouvelles expériences et monétiser de nouveaux services ».


    Aujourd'hui, la principale préoccupation des acteurs du secteur de la radio c'est d'adapter leur contenu pour le web. Même si la nature de la radio reste l'audio, elle est dorénavant obligée d'aller beaucoup plus loin. Pour évoluer de façon à contenter le public, il faut permettre des « tweets », il faut avoir sa page « Facebook » pour que le contenu puisse être « partagé », il faut dynamiser l'information. La radio d'aujourd'hui est mobile et intemporel. « Cette rupture de timeline s’illustre, par exemple, avec la Catch-up radio, qui permet aux auditeurs de réécouter un programme radio ».

     


    Mots clés : Radio

    Réagissez ! 0 Commentaire(s)

    ON EN PARLE AUSSI ICI :

    Partager cette news :

 

    Ajouter un commentaire pour cette news

    Pour ajouter un commentaire, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous et de cliquer sur Ajouter un commentaire. Si vous ne désirez pas laisser de commentaire, cliquez ici.


    Vous n'êtes pas connecté...


    Votre nom : Votre nom ne sera pas publié.
    Votre prénom : Votre prénom sera publié.
    Titre :
    Commentaire :
    Code de vérification :
    • Merci de recopier le code affiché ci-dessus.
    Ce code nous permet de lutter contre le SPAM.




    Soyez le premier à donner votre avis !