> La spécialisation en application sur un métier.

    Publié le 21-02-2002

    Par Pierre-Olivier Clément-Mantion

    La spécialisation en application sur un métier.Rubrique : Formation
    0 Commentaire(s)
    Réagissez !

    1) L’ingénieur du son et le cinéma.

    On le nomme aussi chef opérateur son. Sa mission principale consiste à débarrasser le champ sonore de tous les bruits ou effets parasites qui compromettent la bonne compréhension des dialogues. En fonction des conditions de tournage et des indications du réalisateur, il choisit le type de micro, sa position (posé, perché, caché). Il doit faire les reportages sonores pour enregistrer les éléments nécessaires à l’habillage sonore des images et mixer les dialogues.

    2) L’ingénieur du son studio.

    Véritable homme-orchestre d’un album de musique, il enregistre chaque musicien séparément sur une seule piste et retravaille les sons, les aiguës, les graves (etc…) au mixage, imprimant ainsi une tonalité particulière à l’album. Les musiciens sont très vigilants sur le choix de leur ingénieur du son qui est souvent musicien lui-même.

    3) L’ingénieur du son en concert.

    Acousticien, il participe en liaison avec les architectes à la conception ou au réaménagement des espaces sonores, des habitations et des lieux publics. Il assure une bonne propagation du son dans les espaces sur lesquels il est appelé à intervenir.

    En savoir plus -> Vue d'ensemble des formations audiovisuelle


    Mots clés : Spécialisation

    Par Pierre-Olivier Clément-Mantion Réagissez ! 0 Commentaire(s)

    Partager cette news :

 


    Soyez le premier à donner votre avis !